mercredi 10 juin 2009

Les feux verts et les feux rouges

Notre comportement change à mesure que nous acquérons de l'expérience et de l'assurance. Au lieu de maugréer contre les feux rouges, nous nous réjouissons de voir s'allumer des feux verts dans tout ce que nous entreprenons. Nous nous arrêtons davantage aux gens qui nous aiment qu'à ceux qui nous détestent ou qui recherchent de la confrontation. Au lieu de nous plaindre de ce qu'il nous manque, nous nous mettons à apprécier pleinement ce que nous possédons déjà; plutôt que de nous appesantir sur nos erreurs et de nous sentir prisonniers, nous jouissons de notre liberté d'action et poursuivons allègrement notre chemin. En un mot comme en cent, quand notre existence abonde de feux verts, un feu rouge occasionnel ne peut que nous laisser indifférents.

John Gray

Aucun commentaire: