jeudi 4 août 2011

Sagesse japonaise

Abstenons-nous de tout courroux et gardons-nous de jeter des regards irrités.
Et n’ayons nul ressentiment si les autres ne pensent pas comme nous. Car tous les hommes ont un coeur, et chaque coeur a ses penchants. Ce qui est bien pour autrui est mal pour nous, et ce qui est bien pour nous est mal pour autrui.
Nous ne sommes pas nécessairement des sages et les autres ne sont pas nécessairement des sots. Nous ne sommes tous que des hommes ordinaires. 
Prince Shôtoku - an 604

1 commentaire:

Andre Billerait a dit…

lorsque je vois les defauts d une personne j essaye de me dire que ce n ai peut etre que mon simple reflet et une occasion de plus pour me remettre en question et me corriger